Akon : « Pourquoi je préfère m’investir au Nigéria plutôt qu’au Sénégal »

GALSEN221 – Sur le plan continental, la musique sénégalaise peine véritablement à sortir la tête de l’eau. Un continent qui est dominé, et de loin, par le Nigéria. Expliquant ce retard lorsqu’il lançait la plateforme Musik Bi, l’artiste interplanétaire Akon ne s’était pas montré tendre et avait fait une analyse crue de la situation. « En plus de son rythme difficile à danser, il y a le wolof qui n’est pas une langue très populaire alors qu’au Nigéria les artistes chantent avec la langue anglaise qui est une langue internationale ou les messages sont faciles à véhiculer », aurait-il déclaré selon nos confrères de Sunubuzz avant de finir. « Pour s’imposer dans la musique au niveau international, il faut souvent chanter en utilisant l’anglais. C’est la raison pour laquelle je préfère m’investir au Nigeria plutôt qu’au Sénégal ».

Galsen221.com