Connect with us

Hi, what are you looking for?

France

Erdogan dénonce l’attitude de Macron envers les musulmans de France, l’appel à subir un « examen de santé mentale »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a critiqué ce samedi 24 octobre avec virulence l’attitude de son homologue français Emmanuel Macron envers les musulmans, allant jusqu’à mettre en question sa « santé mentale », rapporte RFI.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Tout ce qu’on peut dire d’un chef d’Etat qui traite des millions de membres de communautés religieuses différentes de cette manière, c’est : « Allez d’abord faire des examens de santé mentale » », a déclaré le président turc dans un discours télévisé.

Mercredi soir un hommage solennel à Samuel Paty, l’enseignant décapité vendredi dernier par un islamiste, était organisé. Dans la cour de la Sorbonne, Emmanuel Macron a fait de son éloge funèbre un discours engagé pour la défense de la République.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Emmanuel Macron a incontestablement voulu marquer les esprits, et qualifier l’ennemi de la République sans détour. Dès le début de son discours, le chef de l’État a dénoncé « l’islamisme politique, radical, le terrorisme… les lâches qui ont commis et rendu possible cet attentat ».

Comme pour montrer que même dans ce moment solennel d’hommage, la colère avait sa place et avec elle l’engagement de poursuivre les responsables et plus tous ceux qui essaient d’affaiblir la République.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République, de notre volonté de briser les terroristes, de réduire les islamistes », a lancé Emmanuel Macron. Le président français a changé de registre, lui qui avant d’être élu estimait que la France avait une part de responsabilité dans « le terreau du djihadisme ».

Aujourd’hui, il n’excuse plus, il accuse. Samuel Paty a été victime de « la conspiration funeste de la bêtise, du mensonge, de la haine de ce que profondément, existentiellement, nous sommes », a dit Emmanuel Macron qui avait déjà dans son discours des Mureaux il y a quelques jours dénoncé la volonté séparatiste des islamistes radicaux.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En rendant hommage à Samuel Paty auquel il s’est adressé ce mercredi directement, et dont il a énuméré les qualités et les convictions, en lui disant : « Nous continuerons, professeur », Emmanuel Macron a pris un engagement auprès des Français : celui de défendre la République et ses valeurs, au premier rang desquelles la liberté d’expression. Et il a fait une promesse aux enseignants : celle de les protéger.

Cet hommage national était un discours politique, de riposte, un discours à la Nation, un appel à l’unité contre les islamistes, prononcé avec détermination par le président de la République.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mais il devra être suivi par des actes et des résultats pour ne pas être dénoncé par ses adversaires comme un discours et rien de plus.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Sénégal

Sunubuzz – Ce que cette femme fait devant son mari a fait le tour du net. Regardez le couple filmé par leur proches. Cet...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Advertisement