Les autorités marocaines ont annoncé le démantèlement mardi d’une «cellule terroriste» liée à Daesh et composée de cinq membres de 22 à 33 ans, lors d’une opération conjointe menée au Maroc et en Espagne.

Des membres arrêtés à Fnideq et Bilbao

Trois membres de cette cellule ont été arrêtés à Fnideq (nord du Maroc), en «coordination avec les services de sécurité espagnols», selon un communiqué du ministère marocain de l’Intérieur. Les deux autres, de nationalités marocaine et sénégalaise, ont été arrêtés à Bilbao, dans le nord de l’Espagne, a ajouté l’Intérieur.

L’opération a permis la saisie d’«armes blanches, uniformes militaires et appareils électroniques», a précisé cette source. Les membres de cette cellule sont soupçonnés d’avoir mené des «campagnes de propagande» et «recruté des jeunes dans les deux pays pour commettre des actes terroristes sous la bannière» de Daesh.

20minutes.fr