Connect with us

Hi, what are you looking for?

International

France : Un passeur sénégalais cachait des migrants sous des sapins de Noël

À Ouistreham, dans le nord de la France, la police a découvert, jeudi dernier, huit migrants irakiens cachés sous une cargaison de sapins de Noël.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les migrants étaient dissimulés dans des sacs de couchage, dans un camion en partance pour l’Angleterre, dans le port de Ouistreham, près de Caen, a révélé le quotidien régional Ouest-France repris par Libération.

Le mis en cause est un passeur Franco-sénégalais qui se nomme Ibrahima Diakhaté. Âgé de 30 ans, il a été condamné à un an de prison ferme avec maintien en détention par le tribunal correctionnel de Caen. Son camion de 3,5 tonnes lui a aussi été confisqué.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Inconnu des services de police, Diakhaté vit à Nottingham, dans le nord de l’Angleterre, où il comptait revendre les sapins achetés en France pour les fêtes de fin d’année, a avoué avoir touché 5 000 livres (6 000 euros) pour « charger un colis en route » sur la proposition d’un ami.

Toutefois, il nie avoir été au courant qu’il s’agissait d’êtres humains. « Je ne savais pas au début que ce serait des gens. Je sais, je n’ai pas d’excuse », a-t-il déclaré au tribunal correctionnel de Caen. L’argent devait lui être versé après le passage des migrants en Angleterre.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement