Insultée par un journaliste français, Hapsatou a pris les devants en publiant sur les réseaux sociaux quelques passages coupés, après la séquence où Eric Zemmour suggère qu’elle aurait mieux fait de s’appeler « Corinne ».

Son patron, Thierry Ardisson ne digère pas cette sortie. Invité à CNews, le journaliste estime que Hapsatou a signé un contrat et elle a un devoir de réserve.

Il par ailleurs souligné que « Si elle revient dans un bon esprit, je souhaite qu’elle revienne. Mais pas si elle revient pour nous faire des scènes comme ça tous les jeudis soirs. Comme elle a pas mal de problèmes d’argent, qu’elle a du mal à payer ses impôts, on lui a avancé 6 émissions. Je ne connais pas beaucoup de productions sur Paris qui le font. »

Apparemment l’affaire prend une nouvelle tournure.