Les fédéraux demandent la condamnation Roger Stone à une peine comprise entre 7 et 9 ans de prison

132

Stone, qui doit être condamné la semaine prochaine, a été reconnu coupable en novembre d’un acte d’accusation en sept chefs d’accusation qui l’accusait de mentir au Congrès, de falsifier un témoin et d’entraver l’enquête de la Chambre pour savoir si la campagne Trump s’est coordonnée avec la Russie pour faire basculer le 2016 élection.

Il était le sixième assistant ou conseiller de Trump à être reconnu coupable des accusations portées dans le cadre de l’enquête russe de l’avocat spécial Robert Mueller.

Dans un mémorandum sur la condamnation déposé lundi soir, les procureurs ont demandé à Stone de purger entre 87 et 108 mois dans une prison fédérale, conformément aux directives fédérales sur la détermination de la peine. Une telle phrase enverrait un message pour dissuader d’autres personnes qui pourraient envisager de mentir ou d’entraver une enquête du Congrès ou de falsifier des témoins.

Ils ont accusé dans le dossier que Stone “avait décidé de doubler – et de tripler – sa conduite criminelle en trafiquant un témoin pendant des mois afin de s’assurer que son obstruction serait réussie.”

«Les actions de Stone n’étaient pas une erreur ponctuelle de jugement. Ses fausses déclarations n’ont pas non plus été faites dans le feu de l’action. Ils n’étaient pas du tout proches de cela », ont écrit les procureurs dans les documents judiciaires.