L’ancien basketteur Kevin Garnett victime d’une arnaque de 77 millions de dollars

106

L’ancien joueur de la NBA, Kevin Garnett, a intenté un procès au niveau fédéral pour faute professionnelle contre le comptable Michael Wertheim et sa firme Welenken, alléguant qu’ils ont aidé le gestionnaire de fortune Charles A. Banks IV à lui voler 77 millions de dollars. La poursuite prétend que Wertheim “possédait une connaissance réelle du fait que Banks volait l’argent de Garnett et n’a rien fait à ce sujet” au cours de plusieurs années.

“Banks a intentionnellement pillé Garnett en prenant ses revenus et certains de ses actifs pendant de nombreuses années, y compris les nombreuses années pendant lesquelles Welenken et Wertheim ont fourni des services comptables à Garnett et à ses intérêts commerciaux”, lit-on dans la plainte. Il y a une allégation contenue dans les documents de la cour qui accuse Wertheim d’avoir pris “les instructions de Banks et, pour une raison quelconque, a choisi de ne pratiquement pas entrer en contact avec Garnett”.

La poursuite souligne un cas où la société basée en Californie, Hammer Holdings, a effectué des investissements en sachant que Garnett et Banks ont conclu un accord convenu portant sur une participation de 50%. Sous les conseils de Banks, Garnett a versé 57 millions de dollars alors qu’il n’a finalement reversé que 2,5 millions de dollars environ.

Étonnamment, le nom de Banks n’est pas inclus dans le procès en tant que défendeur, et l’avocat de Garnett, Mark Gaughan, n’a pas expliqué pourquoi. Sa seule réponse était que “sur la base des faits, nous sommes convaincus que cette affaire sera finalement résolue en faveur de M. Garnett”.

Banks a été condamné à quatre ans de prison l’an dernier et condamné à faire une restitution de 7,5 millions de dollars après avoir admis avoir fraudé Tim Duncan.