Les maîtres coraniques de Louga dénoncent leur manque de soutien vis-à-vis de l’Etat

Les maîtres coraniques de la ville de Louga sont très remontés contre les autorités étatiques.

Sur les ondes de iRadio, ils dénoncent le fait qu’ils ne bénéficient d’aucun soutien de la part de l’Etat dans le cadre de la reprise des cours prévue ce jeudi 23 juin.

Selon leur représentant, Alioune Ngom, les daaras de la localité ne bénéficient d’aucun soutien de la part de l’Etat pou lutter contre la propagation de la Covid-19 alors qu’ils ont beaucoup plus d’effectifs que les écoles françaises.