Liberté 6 : Il tombe d’un immeuble et reste immobile pendant 24 heures !

Un jeune guinéen du nom de Alpha Diallo a frôlé la mort en tombant des escaliers d’un immeuble R+2 au quartier Liberté 6. Adossé sur la façade d’une maison du voisinage, il place ses deux mains sur le sol pour pouvoir tenir son mal de dos.

Le pied est enflé et le ses yeux clos meurtris par une fatigue du fait de son immobilisation durant des heures. Le sandwich à cote de lui en est une illustration. Selon un de ses amis, il s’agit systématique de traumatisme de la moelle épinière ou simplement d’une fracture de la colonne vertébrale. Sous le regard impuissant de ses compatriotes guinéens, on arrive à déceler l’angoisse, mais aussi la force de résistance du jeune, la trentaine révolue. L’accident s’est produit vers 19h, alors que le pauvre Alpha faisait le ménage du soir. Il a alors glissé et est tombé. Une chute qui lui a été fatale puisqu’il a passé la nuit sur place.

L’urgence était de lui faire les premiers soins. Seulement, le ressortissant guinéen n’a pas la nationalité sénégalaise et personne n’à accepté de se porter garant, même pas son patron. Selon une dame qui était présente sur les lieux de l’accident, lorsque les agents sont venus, ils ont constaté que la victime ne pouvait être conduite dans les structures de prise en charge sans décliner son identité. Ce dernier n’a pas une pièce justificative de sa nationalité.

Plus tard dans la soirée, il a été conduit dans une structure sanitaire de la place. Mais encore une fois, le problème sur son identité et de son garant s’est encore posé. A la question, est-ce que tu as des parents ici au Sénégal ? Il arrive à peine à lever la main et par un geste, il répond avec une voix basse : « Je ne connais que ces gens-là (les autres guinéens). C’est ma famille », rétorque-t-il. Toutefois, son malheur est qu’il n’est inscrit dans aucune association de ressortissants guinéens ? selon Mamadou Saliou Diallo qui est venu lui porter main forte. Règle ou mesure de précaution, l’urgence est que la prise en charge devait être faite par le médecin ? en présence de son entourage.

Apres quelques concertations, ses compatriotes, aidés par le voisinage ont décidée de le conduire au Samu vers les coups de 18 h. Il aura fallu donc 24 heures pour prendre en charge une urgence. Un collecte de fonds a été organisé séance tenante pour sa prise en charge. Pour le garant, un habitant du quartier s’est engagé. Deux individus l’ont porté jusqu’au véhicule pour le conduire à l’hôpital indiqué. Affaire à suivre….
L’As

Cet article Liberté 6 : Il tombe d’un immeuble et reste immobile pendant 24 heures ! est apparu en premier sur Sunubuzz.