Ligue des Champions, 1/8 de finale : quel tirage pour les Sénégalais?

La phase de poules de la Ligue des Champions s’est achevée. Liverpool, Naples et PSG ou trois joueurs Sénégalais évoluent, notamment Sadio Mané, Koulibaly et Idrissa Guèye, ont décroché leur billet pour les 1/8. Le moment tant attendu par toutes les seize équipes qualifiées va arriver rapidement, puisque c’est ce 11h GMT à Nyon, en Suisse que le tirage au sort des huitièmes de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes va avoir lieu.

Ces huitièmes de finale auront lieu pour les matches aller les 18-19 puis 25-26 février et les matches retour les 10-11 puis 17 et 18 mars prochain. Mais c’est aujourd’hui qu’on saura à quelle sauce seront mangés nos clubs français. Ayant terminé premiers de leur groupe, Liverpool de Sadio Mané et le Paris Saint-Germain d’Idrissa Guèye affronteront forcément un second d’un autre groupe et surtout auront l’honneur et l’avantage (supposé) de recevoir lors de la rencontre retour. Mais cette année, les deuxièmes de groupe ne sont pas que des petits morceaux.

Liverpool peut craindre le Real Madrid
Au niveau des probabilités, Liverpool a beaucoup de chances de tirer soit le Real Madrid Madrid, soit l’Olympique de Lyon. À un degré moindre, les Reds pourraient affronter l’Atlético Madrid de Diego Simeone ou encore le Borussia Dortmund de Lucien Favre, sorti de la poule du Barça et de l’Inter. Rien de bien simple donc, même si le ballottage sera, a priori, favorable à Sadio Mané et Cie, pour les amis de Koulibaly, en revanche, c’est compliqué.

Outre la terrible nouvelle de ce samedi soir (une élongation du biceps fémoral de la cuisse droite pour Kalidou Koulibaly), le club italien a de grandes chances de tirer un géant d’Europe. Il est probable qu’il tire Manchester City, mais il se pourrait que les hommes de Gattuso aient un peu de chance et tirent les adversaires les plus faibles du chapeau un : le Valencia CF ou Leipzig.

Guèye et PSG croisent les doigts

Terminé tête de série, le PSG du milieu sénégalais Idrissa Guèye peut éviter le tenant du titre Liverpool, le Barça de Lionel Messi ou la Juventus de Cristiano Ronaldo.

L’Atalanta Bergame, qui découvre la compétition, semble sur le papier l’adversaire potentiel le moins dangereux. Mais ces dernières années, le sort n’a jamais épargné le PSG, incapable de franchir un tour de phase finale depuis 2016, une éternité, au vu de ses énormes moyens. Traumatisés par la « remontada » de Barcelone en 2017, giflés par le Real Madrid en 2018, puis humiliés à domicile par Manchester United en mars dernier, les Parisiens donnent l’impression qu’un chat noir les poursuit partout en Europe.

Le scénario le plus compliqué les opposerait au finaliste sortant Tottenham, revigoré par l’arrivée sur le banc de José Mourinho en cours de saison. Réponse sur les coups de midi !