Marché Sandaga: L’état a fixé son ultimatum pour les occupants du marché

44

Les commerçants qui occupaient des cantines aux abords du bâtiment central du marché Sandaga de Dakar devront quitter au plus tard à 22 heures ce haut lieu de commerce qui date de 1933. L’ultimatum fixé par les autorités pour raser le marché en vue de sa réhabilitation prend fin ce soir. Autrement dit, s’ils ne prennent le soin de mettre leurs marchandises à l’abri, les commerçants verront les bulldozers les écraser.

Car, l’Etat entend reconstruire le même modèle et ériger un centre commercial pour loger tous les commerçants. Mais, en attendant, ils vont devoir se caser aux Champs des courses, le temps que le bâtiment soit refait.

IGFM