Me Wade en manque d’argent : interrogations autour de la responsabilité de Karim Wade

D4M QP0W0AEzBYL
D4M QP0W0AEzBYL

Qui l’aurait cru ! Alors qu’il présidait aux destinées du Sénégal, de 2 000 à 2012, qualifié de distributeur automatique de billets de banques, Me Abdoulaye Wade aurait aujourd’hui des difficultés financières qui l’empêcheraient même de terminer les travaux de sa maison située au point E. c’est un de ses proches collaborateur qui a fait la révélation.

…La responsabilité de Karim engagée

Dans une interview publiée par le mensuel Afrique magazine les mois derniers, Jean-Christophe Rufin, ancien ambassadeur de France au Sénégal, entre 2007 et 2010, reconnaît, à propos de la fortune prêtée à Karim Wade, et qui s’élèverait à un milliard d’euros, qu’il n’a aucun élément pour attester ces chiffres, mais, «l’ordre de grandeur n’est pas impossible», a-t-il ajouté.

Oui, les interrogations ne manquent pas. Car, Karim Wade qui était ministre de la terre et du ciel, sous le régime de son père n’est-il pas au courant de la situation de précarité qu’aurait traversé son père ? Il ne serait-il pas coupable de la situation dans laquelle vit aujourd’hui son père à Dakar ? Une chose est vraisemblable, l’ancien ministre d’Etat était crédité d’être une personne riche au point qu’il fut poursuivi pour enrichissement illicite présumé. Cet état de fait a-t-il réduit au néant sa fortune ? Dans cette affaire, le fils de l’ancien Président n’a pas transigé au point qu’il soit devenu une personne dépourvue financièrement. A-t-il peur de mettre la main à la poche pour non seulement terminer la maison de son père au point E, mais surtout venir financièrement à sa rescousse ? Il est sûr qu’il a une responsabilité dans la situation dans laquelle se trouve son père sans domicile fixe à Dakar, depuis son retour au Sénégal.

Lire aussi:
Vidéo - Mame Ngoor tance Me Wade : "mouno khékh sa khékh, khékh sa khékhou doom"

GALSEN221TV