Ministère de l’environnement et du développement durable : Abdou Karim SALL Le BAYE « SALL » du président aux commandes

Abdou Karim Sall a été nommé, dimanche dernier lors de la divulgation des membres du nouveau Gouvernement, ministre de l’Environnement et du développement durable. Porté à la tête de Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) en 2014, il a su mener à bien la mission qui lui a été confié. Un travail acharné qui n’a bien évidemment pas échappé au Président Macky Sall qui compte donc sur son professionnalisme et sa détermination pour l’aider à mener à bien la mission qui lui a été confiée. Retour sur le parcours d’un patriote, un homme de valeur.

Né à Orkadiéré dans le département de Kanel, dans la région de Matam, Abdou Karim Sall est tout simplement le premier Bachelier de sa localité. Une dynamique dans laquelle il est resté pour offrir à cette même localité, aujourd’hui, SON premier ministre. Mais, avant d’en arriver là, l’un des rares cadres apéristes qui jonglent à merveille entre travail au bureau et travail sur le terrain politique a roulé sa bosse entre le Vieux continent, le Berceau de l’humanité et donc le Sénégal son amour de toujours.

Ainsi, après avoir décroché son Baccalauréat avec la Mention «BIEN» au Lycée Maurice Delafosse de Dakar, M. Sall est allé poursuivre ses études en Tunisie entre 1987 et 1992. Là-bas, il décrocha un Ingéniorat en Télécommunications.

De retour au bercail, il intègre la SONATEL en 1996. Là-bas, il occupa plusieurs postes de responsabilités jusqu’à ses nominations d’abord comme membre au comité de direction du FDSUT (Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications), puis comme membre au Collège (Conseil d’Administration) de l’ARTP. Une structure dont il deviendra donc le Directeur Général par la suite.

A la tête de l’ARTP, Abdou Karim Sall compte à son actif plusieurs réalisations telles que : le lancement de la technologie 4G, la portabilité des numéros de téléphone, l’audit des coûts appliqués par les opérateurs, l’identification des abonnés aux services de téléphonie mobile, le lancement des FAI (Fournisseurs d’Accès Internet), l’attribution de licences MVNO (Opérateurs Virtuels de Téléphonie Mobile, l’adressage postale ou encore la veille permanente sur la qualité de service et la qualité d’expérience. La liste est longue mais loin d’être exhaustive.

Lire aussi:
Nouveau Gouvernement de Macky Sall : le Premier ministre connu

Grâce à ce travail qui a fait la solide réputation qui est la sienne, il a reçu plusieurs distinctions au plan national. Ce, pour ses innovations majeures dans le secteur des TIC et de l’Économie Numérique et sa vision managériale claire et vertueuse.

Egalement, il est important de souligner que M. Sall est l’un grand des plus grands défenseurs des intérêts des consommateurs dans le domaine des Télécommunications.

Pour mesurer l’ampleur de ses réalisations, nous avons dressé une liste de certains prix qui lui ont été jusque-là décernés :
_Lauréat 2018 du « Cauris d’Or de l’Innovation Numérique », distinction décernée par le MDES (Mouvement des Entreprises du Sénégal)
_Lauréat 2016 du « Prix IAM African Award de l’Économie Numérique »
_« AWARD UIT 2017 de l’excellence » : Une reconnaissance pour son travail à la tête de l’ARTP et dans la promotion de l’innovation des solutions TIC ayant un fort impact social.Un prix qui lui a été décerné à Busan (Corée du Sud) par l’Union Internationale des Télécommunications lors de l’ITU Telecom World 2017.
-Vice-Président du Conseil des régulateurs africains (élu à Kigali, au Rwanda en 2017, puis réélu en 2018)

Aujourd’hui âgé de 54 ans, M. Sall n’est pas uniquement un expert des Télécommunications, secteur dans lequel il s’active depuis plus d’une vingtaine d’années. Il excelle également dans le domaine de la politique, lui qui a considérablement contribué à la réélection du président Macky Sall.

Si sa nomination à la tête du ministère de l’Environnement et du développement durable n’a souffert d’aucune contestation, M. Abdou Karim Sall est conscient de la mission qui lui a été confiée. Au vu du parcours qui est le sien, nul doute qu’il poursuivra son ascension vers le sommet et qu’il saura se montrer à la hauteur de la confiance que lui a accordé le chef de l’Etat.

MAMADOU DIENG

GALSEN221TV