Connect with us

Hi, what are you looking for?

Non classé

(Vidéo)Tyson : « Les promoteurs ne peuvent plus organiser les combats…»

L’arène sénégalaise broie du noir. Les jours passent et se ressemblent pour les lutteurs qui ne parviennent plus à descendre dans l’arène faute de combats.Pourtant, la lutte avec frappe est une des disciplines phares du sport sénégalais de par son ambiance, sa rentabilité pour ses acteurs et sa popularité. Elle traverse aujourd’hui, une grave crise et file tout droit vers la mort.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Les promoteurs ne peuvent plus organiser des combats de lutte. Et il y a plus de 1200 lutteurs licenciés » a soutenu Tyson. Mieux encore, selon le leader de la génération Boul Falé, « la lutte comme le CNG ont été victime de leurs propres succès. Et que chaque produit à une durée de vie. »

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement