Buzz

« Nouvelle Vision » voit loin dans l’avenir et se penche sur l’actualité politique nationale …

Les activités de « Nouvelle Vision » ont débuté depuis plus de trois ans. par un méga meeting à Dakar. La manifestation qui a regroupé les femmes , les jeunes et les adultes a connu un succès éclatant. C’est pourquoi depuis lors, nous avons décidé d’élargir le mouvement dans la banlieue Dakaroise.

Actuellement, la structure que nous présidons est représentée au niveau des 16 communes de la banlieue. A ce jour, 10000 cartes de membres ont été vendues aux militants Toujours dans nos activités en direction des prochaines échéances, nous avons jugé important de prendre en compte les potentiels électeurs de 2022 et 2024. Voilà pourquoi, nous avons jugé utile de mettre sur pied une commission de jeunes nés entre 2002 et 2003 . Tous ceux qui ont été recensés , ont été aidés à acquérir la carte d’identité nationale en attendant de les inciter à s’inscrire sur les listes électorales pour un vote massif . Parallèlement au volet mobilisation du mouvement , sur fond propre, une somme conséquente a été mise à la disposition de la commission jeunesse de Nouvelle Vision. Ce n’est pas tout, car 500 jeunes ont été formés par nos soins au développement local. D’autres ont été formés en sécurité et mis à la disposition de localités qui les emploient tous. Quant aux 15 groupements de femmes que la structure compte, nous les avons garantis auprès du Crédit mutuel du Sénégal pour un prêt de 2 millions par groupement. Au même moment, nous avons aidé 250 femmes à recevoir une formation à la transformation des produits tels : le vinaigre, le savon et l’eau de javel. S’agissant de l’occupation du terrain politique, notre mouvement n’a jamais été en reste.. Actuellement, il se consacre à l’organisation de réunions et à l’installation de cellules. Pour massifier davantage, 5000 autres cartes viennent d’être confectionnées pour être mises à la disposition des nouveaux membres du mouvement qui s’agrandit de jour en jour.

Nouvelle Vision et Covid 19

La pandémie de la Covid -19 a fini d’étrangler l’économie mondiale. Dès son apparition au Sénégal, le Président Macky Sall a invité toutes les forces vives de la Nation à se liguer à lui pour terrasser l’ennemi commun. Après s’être concerté avec tous les segments sociaux et religieux, il a invité les Sénégalais de tous bords à participer à l’effort de guerre. C’est ainsi que notre mouvement s’est illustré dans la Banlieue sur fonds propres à soulager la souffrance des populations en leur dotant de vivres constitués de riz , d’huile et du savon entre autres. En sus de cela, nous avons offert à des centaines de familles une aide financière de 25 ooo Cfa. Nous avons aussi appuyé certains leaders politiques de la banlieue en vivres. Ce qui se chiffre à des dizaines de millions. Nous avons la claire conscience que la Solidarité ne se décrète pas mais elle s’assume comme une démarche volontaire.

Échéances à venir

Les locales et les Législatives pointent à l’horizon en attendant la présidentielle prévue en 2024. Sur ce registre précis, moi et mes militants, nous n’entendons pas être en reste.

Nous jouerons pleinement notre rôle d’alerte et d’acteurs politiques. Nous sommes en train d’élaborer des stratégies porteuses pour engranger le maximum de voix. Il est prématuré de dire que nous irons seuls ou en coalition. Le moment opportun, nous nous déterminerons. Nous comptons être la « voix des sans voix » de la Banlieue. Nous ne laisserons plus d’autres décider à notre place. Ce pays sera construit avec nous. Je demande aux jeunes de s’impliquer dans la politique pour défendre leurs localités. Il y va de leur avenir.

Gestion de la Covid-19

La Covid-19 a fini de montrer à la face du monde que notre pays décèle des failles énormes en matière de santé. Des efforts immenses sont à faire pour relever les plateaux techniques des structures sanitaires. Ce serait faire un crime de lèse-majesté que de ne pas reconnaître que le Président Macky s’est engagé pour organiser la riposte contre la Covid 19. Mais la gestion de la Covid -19 a révélé des contradictions entre Docteurs et professeurs de médecine. Il y a lieu pour nos gouvernants de surfer sur des paradigmes nouveaux. Car un Nouvel ordre mondial est en train de se dessiner.

L’ Après-Covid 19

L’ Après Covid-19 sera dur. Les projections laissent transparaître en filigrane un amas de difficultés tant au plan économique, social, politique et culturel. Désormais, chaque pays devra compter sur ses propres forces pour réussir des bonds qualitatifs. La bataille sera âpre. Il est évident quand le gros maigrit, le maigre meurt. C’est pour dire que nos pays doivent faire preuve d’ingéniosité pour sortir du guêpier dans lequel, ils se sont enfouis. Ensemble, développons une solidarité agissante.

Situation politique

C’est le temps de la guerre de succession et de positionnement notamment à l’ APR car en principe , le Président Macky Sall ne sera pas de la partie en 2024. Avant cela , il faudra gérer les locales et les législatives.

Les principaux alliés du Président Macky Sall et l’opposition sont à l’affût et guettent le moment idéal pour dérouler leur stratégie de conquête. Au rythme où vont les choses, il y a fort à craindre que le pays risque d’être installé dans une campagne électorale permanente qui sera close en 2024. Le Sénégal a besoin d’hommes et de femmes capables de le hisser dans le monde de l’ Emergence.

Djilly Gaby Faye

Xibaaru

L’article « Nouvelle Vision » voit loin dans l’avenir et se penche sur l’actualité politique nationale … est apparu en premier sur Snap221.info.

Astou Sall
Férue d'actualité internationale, je suis journaliste depuis 2016. J'ai commencé ma carrière à Galsen221.com pour ensuite être orientée vers politique221.com Contact: [email protected]

    Comments are closed.