Offense au chef de l’État : Ouverture d’une information judiciaire contre le commissaire Sadio

La Division des investigations criminelles (Dic) a transmis, hier, le dossier du commissaire à la retraite Boubacar Sadio au procureur de la République du tribunal de Pikine qui, en réalité, avait saisi les limiers aux fins d’enquête, à la suite de la contribution incendiaire diffusée par nos confrères de Dakaractu.
En effet, rapporte le journal L’AS qui donne la nouvelle dans sa livraison de ce mercredi, le mis en cause habite Keur Mbaye Fall, dans la banlieue de Dakar.
Dans le procès-verbal, les enquêteurs relèvent que le commissaire Sadio, né en 1954 à Birkama, dans la région de Sédhiou, a assumé l’intégralité de la contribution. En revanche, il rejette les délits d’offense au chef de l’État, diffusion de fausses nouvelles et d’actes de nature à jeter le discrédit sur les institutions.
Le commissaire à la plume acerbe dit avoir exprimé ses opinions en homme libre. En sa qualité de maître de-poursuite, le procureur dispose désormais des éléments de l’enquête judiciaire ouverte par la Dic. Il a le loisir de saisir un juge d’instruction pour une information judiciaire ou alors de placer le dossier sans suite.