Politique : Cheikh Bamba Diéye : « si Macky Sall nous avait informés, en 2012, qu’il allait faire revenir Awa Ndiaye et Ousmane Ngom… »

bambadieye
bambadieye

Le secrétaire général du Front pour le socialisme et la démocratie/Benno jubël (Fsd/Bj) n’a pas été tendre, le samedi dernier, à la Patte d’Oie, avec le président Macky Sall. Il l’a en effet, attaqué, avant de tourner en dérision sa gestion. « Macky Sall n’a pas de politique de développement et il fait de l’escroquerie. Alors qu’il avait prôné une gouvernance sobre et vertueuse. Vous pensez que si Macky Sall nous avait informés, en 2012, qu’il allait faire revenir Awa Ndiaye et Ousmane Ngom, on allait l’écouter??, s’est interrogé Cheikh Bamba Dièye, dans les colonnes du quotidien Le Populaire, dans son édition de ce lundi 8 février 2016.

Ce dernier qui s’expliquait à l’occasion de la rentrée politique de sa chargée de communication, Fatoumata Gassama Fall a exprimé ses regrets. “Je dis souvent, M. le président, ce que vous dites, la manière dont vous êtes en déphasage avec vos engagements premiers, la manière dont vous inscrivez la non-rupture comme modèle de gouvernance, la manière dont vous faites de la transhumance une action politique d’envergure, la manière dont vous faites la distribution de la politique de développement, en la transformant en une stratégie électoraliste, prouve à suffisance qui vous êtes et quel est le schéma véritable qui vous incombe, aujourd’hui, et pour lequel vous travaillez”.

Lire aussi:
Vidéo : Poignant geste de Macky Sall envers un ami perdu de vue pendant longtemps

Pour lui, “je pense que, comme le disent les Wolofs, ‘’ku faate u la faal rek, u war la fooli’’ (quiconque oublie, ceux qui l’ont élu, mérite d’être déchu). Et nous pensons, quelque part, si nous convoquons l’éthique en politique, c’est certainement pour rappeler aux uns et aux autres, à l’ensemble des acteurs de 2012?? Que ce soit de l’opposition comme du pouvoir, quelle a été la nature de notre combat, quels ont été les engagements que nous avions pris devant le peuple sénégalais. Et ne jamais oublier aussi ces 15 Sénégalais tués gratuitement, pour que nous restions un État de paix, de droit et de démocratie”.

“Vous vous imaginez, le Centre de conférence Abdou Diouf a coûté la somme de 57 milliards de F CFA. Comment peut-on mettre autant d’argent dans ce centre qui ne va même pas abriter 5 conférences en 5 ans?? Tout cela prouve qu’ils sont incompétents. Alors que les jeunes sont sans travail et se comptent. Si cela continue, ils vont engager les combats d’hier, pour que le pays recouvre sa liberté. La seule préoccupation de Macky Sall c’est de faire rêver les Sénégalais, pour se faire réélire en 2017 ou en 2019”.

 

Auteur: seneweb News – SenewebNews-RP

GALSEN221TV