Il y a 28 ans, le leader de la lutte contre l’apartheid était libéré, après 27 ans de prison.

Il y a 28 ans, dans l’après-midi du 11 février 1990, Nelson Mandela était libéré. Le leader de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud aura passé 27 ans 6 mois et 6 jours en prison.

Peut-être vous rappellez vous les images de cette libération, ce grand homme aux cheveux gris, à la démarche hésitante, dans sa main gauche, la main de sa femme Winnie son point droit, levé et ce sourire presque étonné. Un peu moins d’un an plus tard, l’apartheid est définitivement aboli en Afrique du sud. Et en avril 1994, 30 ans après avoir été condamné à la prison à vie, Nelson Mandela est élu président de la République sud-africaine. Il devient le premier président noir dans un pays qui comptait 24 millions de noirs pour 5 millions de blancs.

28 après cette libération, l’Afrique du sud est le pays le plus riche du continent africain, mais les inégalités restent très fortes. Un seul chiffre : au pays de Mandela, les revenus des familles blanches sont 6 fois plus élevés que ceux des familles noires.

senego