Aïssata Tall Sall, Barthélémy Dias, Bamba Fall, Khalifa Sall et Cie exclus du Parti Socialiste

PARTI SOCIALISTE
« PS »
SECRETARIAT EXECUTIF NATIONAL
(53éme séance du Samedi 14 octobre 2017)
DECLARATION

Réuni en séance, le Samedi 14 octobre 2017, le Secrétariat Exécutif National a procédé à un large échange, sur l’ensemble des questions qui ont dominé l’actualité, notamment les élections législatives du 30 juillet 2017, la mise en place du nouveau gouvernement et l’installation officielle des députés de la 13ème Législature, entre autres.

Après avoir pleinement joué son rôle, dans le cadre de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar, à l’occasion des élections législatives, conformément au mandat reçu de ses instances régulières habilitées, il s’agit, pour le parti socialiste, de poursuivre à présent, le déroulement normal de son agenda politique interne.

Dans ce cadre, il a été retenu de procéder, en tout premier lieu, à une évaluation objective des élections législatives du 30 juillet 2017, d’en tirer tous les enseignements nécessaires et de dégager des perspectives politiques nouvelles, sous l’éclairage de notre appartenance à Bennoo Bokk Yaakaar, coalition dont le Parti socialiste est un membre fondateur. Toutes les perspectives dégagées seront soumises aux instances de décisions.

A la lumière des acquis, le SEN a ainsi réaffirmé sa fidélité aux principes fondateurs de cette coalition ainsi qu’aux orientations librement et démocratiquement définies par les instances habilitées du Parti socialiste. A ce sujet, la décision de poursuite du compagnonnage, relève tout naturellement, pour le moins, d’une démarche politique cohérente et responsable, de la part du Parti socialiste, fort du mandat reçu, lors des consultations de la base.

Néanmoins, des camarades responsables, poursuivant des ambitions personnelles, ont délibérément choisi et continuent de ramer à contre-courant des décisions majoritaires. Ils ont ainsi quotidiennement posé des actes de défiance notoire, portant gravement atteinte à l’image, à l’unité et aux intérêts de parti.

Parmi ces actes, il y’a la création de mouvements à caractère politique et plus récemment, la constitution de listes concurrentes, lors des élections législatives, en violation flagrante des règles de discipline et de démocratie, notamment la charte du militant ainsi que les dispositions de l’article 07 des statuts du Parti socialiste.

Tirant les conséquences de tels actes ainsi posés, au vu et su de tous, actes incompatibles avec leur appartenance au Parti socialiste, le SEN considère que ces camarades se sont auto-exclus, dès lors qu’ils appartiennent à des organisations à caractère politique concurrentes, qu’ils poursuivent des objectifs autres que ceux définis par le Parti, qu’ils n’agissent et ne défendent plus les intérêts du Parti socialiste dont ils se sont démarqués de la ligne d’orientation. Cette proposition du SEN sera soumise à l’approbation du Bureau Politique.

Aussi, le SEN exhorte-t-il les militants et responsables, à tourner définitivement cette page de contradictions conjoncturelles et les invite tous, à s’engager résolument dans les tâches politiques prioritaires de reprise en main des structures, d’animation des instances et de massification, en perspective du prochain congrès, dont la tenue obéit à un processus et un agenda qui seront déterminés en temps opportun, par le Bureau politique du Parti socialiste, en application, des dispositions de l’article 11 du Règlement intérieur.

Revenant sur la formation du gouvernement, le SEN se réjouit de la reconduction des camarades Ministres Aminata Mbengue NDIAYE et Serigne Mbaye THIAM, au sein de la nouvelle équipe. Le SEN les félicite en outre, pour la qualité du travail qu’ils accomplissent avec abnégation et les encourage à poursuivre leurs missions, au service des intérêts du Sénégal, conformément à nos valeurs socialistes et dans le respect de la solidarité gouvernementale.

Le SEN salue à nouveau, les résultats positifs obtenus par la coalition Bennoo Bokk Yaakaar qui dispose, à l’issue du scrutin législatif du 30 Juillet 2017, grâce à la confiance du peuple souverain, d’une majorité qualifiée de sièges à l’Assemblée Nationale, lui permettant d’accompagner la prise en charge et la satisfaction correctes, par l’Exécutif, des préoccupations majeures des populations.

Après avoir vivement remercié les militants et les électeurs en général, le SEN a également adressé ses chaleureuses félicitations à tous les députés sortants et, plus particulièrement aux nouveaux élus et les exhorte à répondre aux attentes des populations, en accordant à cette 13ème législature, toute l’importance qui est la sienne, dans le dispositif institutionnel.

Le SEN félicite également le Chef de l’Etat, pour son esprit d’ouverture réaffirmé et l’encourage à créer les conditions d’un dialogue fécond, avec l’ensemble des acteurs politiques et des forces vives de la Nation en général, en vue de réaliser des consensus forts, sur les préoccupations essentielles du peuple, sources de paix civile, de progrès économique, social et démocratique.

Le SEN renouvelle la disponibilité du Parti socialiste à poursuivre le compagnonnage, dans le respect de son identité propre, des valeurs qui fondent son action et des principes de solidarité indispensable au succès des entreprises communes, au service exclusif des intérêts du Pays.

Fait à Dakar le 14 octobre 2017
Le SEN du Parti socialiste