Arrestation de Farba Ngom, il transportait dans ses bagages 38.000 euros

A force de fouiner sur ce qu’il est convenu d’appeler le cas Farba Ngom, dakarposte tient de ses radars fureteurs établis à Paname que le griot patenté du chef de l’Etat est tombé dans la nasse des soldats de l’économie Française avec une rondelette somme de 38.000 euros. Soumis à une obligation déclarative, Farba Ngom a, nous souffle une de nos sources établie chez Macron, enfreint la loi Française d’où son arrestation relaté par dakarposte.

Et n’eut été son statut de député, disons plutôt un intense lobbying, le griot du Président serait encore au “frais” et passible de sanctions prévues à l’article 465 du code des douanes Françaises, notamment une amende égale au quart de la somme surlaquelle a porté l’infraction et la confiscation de la totalité des fonds par la douane. Aux dernières nouvelles, Farba, qui se dit malade, s’active pour démentir l’information de son arrestation qui a fini de faire le tour du globe par la magie de la toile. Nous y reviendrons.

Toute personne physique, et quel que soit son pays d’arrivée, est soumise à déclaration en douane lorsqu’elle transfère de l’étranger vers la France 10 000 € (6 550 000 francs CFA) ou plus (ou son équivalent en devises).

Mamadou Ndiaye
dakarposte