« El Pistelero » a encore tiré. Mais cette fois-ci c’est sur le leader de Pastef que le vice-président de l’Assemblée nationale a braqué son « arme ». Moustapha Cissé Lo a en effet mis en garde Ousmane Sonko. Selon lui, l’Inspecteur des Impôts et Domaines fait partie des « voleurs », car il n’a pas les moyens de se payer une maison de 150 millions.

Senegal7

GALSEN221 TV