Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Cheikh Mbaye Gadiaga répond aux détracteurs de la première dame

Comme un avocat et son client, Cheikh Mbacké Gadiaga prend la défense de la première dame, celle-ci accusé de dépenser des millions dans ces shoping.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le président de CMG communication informe que la plupart des accessoires de la première dame sont des cadeaux :« Il faut que les gens arrêtent de dire des bêtises sur la première dame…Tous les accessoires qu’elle porte sont majoritairement des cadeaux de la part les différentes premières dames en visite au Sénégal, ou d’autres stars, rois ou hommes d’affaires ayant de bonnes relations avec le Sénégal ».

Cheikh Mbacké Gadiaga rajoute que « tout le monde a vu comment la première dame assiste les populations elle n’a pas de temps à perdre pour des futilités, nous l’avons tous vu elle aide beaucoup de Sénégalais à se soigner à l’étranger, Apart elle aucune autre première dame n’a été autant vu auprès du peuple. Elle est avec eux dans les inondations, les hôpitaux, partout ou les populations ont besoin d’elle. Mieux elle a fait construire des morgues dans plusieurs zones qui n’en avaient pas » entre autres actions sociales réalisée par Marieme Faye Sall.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Désormais je ne donne plus l’autorisation de dire des mensonges sur la première dame » préviens-t-il pour terminer.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement