Dernière minute : Des grenades lacrymogènes lancées sur la voiture de Ousmane Sonko et sur des journalistes

444

Actuellement bloqué au rond point Mermoz, le convoi d’Ousmane Sonko n’a toujours pas bougé depuis plus d’une heure. Pire, la voiture du leader de Pastef, ainsi que certains journalistes, viennent de recevoir des grenades lacrymogènes.

Les raisons ne sont pas connues puisqu’il n’y a pas eu d’affrontements, mais il semble que les gendarmes l’ont fait pour forcer la foule, ainsi que la presse, à s’éloigner du convoi du leader de Pastef. Malgré les tirs de lacrymogènes, le convoi de Ousmane Sonko n’a pas bougé d’un iota.