Une fronde couve le Hcct : Une pétition annoncée contre Tanor

Une fronde est en train de couver au Haut conseil des collectivités territoriales. Plusieurs conseillers des collectivités territoriales se plaignent, en effet, de « l’inertie » de leur Président, Ousmane Tanor Dieng. Certains veulent même lancer une pétition contre le Secrétaire général du Parti socialiste.

Ces conseillers pensent que Tanor ne fait rien pour rehausser leur image de marque et pour leur permettre de bénéficier des mêmes privilèges que les députés et les membres du Conseil économique, social et environnemental (Cese).

Ils n’ont pas de véhicules de fonction, n’ont pas d’insignes devant permettre leur identification lors des cérémonies officielles et n’ont pas de passeports diplomatiques, alors que tous ces privilèges, dit-on, sont prévus dans le règlement intérieur du Hcct.

Tout ceci, pensent ces conseillers, est de la faute d’Ousmane Tanor Dieng qui, en tant que Président de cette entité, doit peser de tout son poids pour régler ces problèmes.
Vu que le mandat d’un an renouvelable d’Ousmane Tanor Dieng termine en fin octobre (il a été nommé le 21 octobre 2016 : Ndlr), certains conseillers ont décidé de lancer une pétition pour pousser le Président de la République, Macky Sall, à ne pas le reconduire.

Rappelons-le, 80 des 150 membres du Haut conseil des collectivités territoriales sont élus au suffrage indirect et les 70 sont nommés par le Président de la République pour une durée de 5 ans, à l’exception de son Président, élu par l’Assemblée pour un mandat d’un an renouvelable.

seneweb.com