« Le pouvoir aura du mal à le faire disparaître « : La colère de Sonko contre Jean C. Rufin

654

Invité d’une émission française, l’ancien ambassadeur de la France à Dakar a commenté la situation politique du Sénégal marquée par le bras de fer Macky SALL-Ousmane SONKO.
» Il sera difficile de faire disparaître SONKO », a dit Jean Christophe Rufin.

Réagissant à cette phrase lourde de sens, le leader du PASTEF estime que c’est « un lapsus révélateur qui en dit long sur les intentions du régime de Macky SALL à abattre ses opposants politiques ».

Ousmane SONKO qui rendait visite au SG CUSEMS/A, Dame MBODJI, trouve que « ces mots traduisent simplement la perception qu’a l’extérieur sur les pays africains ».

« Nous n’avons pas d’États démocratiques en Afrique. De l’extérieur, les gens considèrent qu’un président africain peut à tout moment effacer un opposant de la surface de la terre s’il le veut. Ce qui est désormais inacceptable au Sénégal et en Afrique », a réagi le député.

WALFNet