YERIMPOST.COM Me Madické Niang et Pape Mamadou Pouye sont dans le viseur des enquêteurs de la Gendarmerie royale canadienne (GRC). En cause, nous dit Libération, la plainte de Sherpa dans l’affaire dite des « condos », visant des dignitaires africains soupçonnés d’avoir effectué des transactions immobilières d’un montant avoisinant les 30 millions d’euros.

Selon le journal, malgré son insistance à dire qu’il a commencé à gagner de l’argent bien avant de faire de la politique, l’ancien ministre de la Justice, Garde des Sceaux sous Wade, a acquis deux condos alors qu’il était dans l’appareil d’Etat. Et, d’après le quotidien, il a procédé à la revente de ces acquisitions au moment où, au Sénégal, la Cour de répression contre l’enrichissement illicite (Crei) traquait les « malfaiteurs à col blanc ». Pour le cas Pape Mamadou Pouye, le journal croit savoir que l’homme n’est en réalité que le prête-nom pour le compte d’un certain… Karim Wade. Afin d’attirer moins l’attention, Pape Mamadou Pouye serait passé par une avocate canadienne du nom de Hélène Mathieu pour cette acquisition d’un montant de 470 000 dollars et c’est celle-là même qui a été citée à l’éclatement des Panama papers comme étant celle qui a monté les sociétés Seabory et Latvae Group sur demande de Pouye.

yerimpost

GALSEN221 TV