Procès Khalifa Sall : Pourquoi le procureur a siégé

Le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, a surpris plus d’un en siégeant, hier, au procès de Khalifa Sall. Il a pris le relais du substitut Aly Ciré Ndiaye, qui a représenté le ministère public lors de l’audience du 14 décembre dernier.

Selon Voxpopuli, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Avant Serigne Bassirou Guèye, des procureurs comme Lassana Diaby et Demba Kandji ont eu à siéger.

Pour une raison simple, d’après le journal : la nécessité de respecter le parallélisme des formes puisque le président du tribunal de grande instance, Malick Lamotte, a été désigné pour conduire les débats. À la place du juge Magatte Diop, qui avait renvoyé le procès au 3 janvier.

L’affaire connait un nouveau renvoi. Il sera jugé le 23 janvier.

seneweb