Résolution de l’ONU : ” Le Sénégal assume sa position”

0
131
PUBLICITÉ

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur,Mankeur Ndiaye a soutenu jeudi à Dakar que le Sénégal “assume” son vote à L’ONU sur une résolution contre les colonies israélienes dans les territoires palestiniens et à Jérusalem-Est.

“Cela est notre posture. Cette position nous l’avons prise et nous l’assumons quelque soit les sanctions qui ont été officiellement notifiées au gouvernement”, a-t-il dit.

M. Ndiaye intervenait à l’Assemblée nationale lors de l’examen du projet de loi autorisant le président de la République à ratifier l’accord de Bangui révisé, signé à Bamako (Mali) le 14 décembre 2015. Le projet de loi a été adopté à l’unanimité par les députés.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a ordonné samedi “une série de mesures diplomatiques” contre la Nouvelle-Zélande et le Sénégal qui ont obtenu qu’un vote soit organisé vendredi à l’ONU sur une résolution contre les colonies israéliennes.

Cette résolution, initialement proposée par l’Egypte et qui devait être votée jeudi, avait finalement été présentée au vote vendredi à l’initiative de la Nouvelle-Zélande, du Sénégal, de la Malaisie et du Venezuela, après une volte-face du Caire.

Le gouvernement israélien a rappelé son ambassadeur au Sénégal pour consultation. Dans la même foulée,Tel Aviv a suspendu des programmes de coopération avec le Sénégal, annulé la visite du ministre des Affaires étrangères qui devait se tenir le 16 janvier, annulé ou reporté la présentation de lettre de créance de l’ambassadeur du Sénégal au Caire qui est accrédité à Tel Aviv.

PUBLICITÉ

Selon Mankeur Ndiaye, “ces programmes ne sont pas aussi denses que cela et ne peuvent pas affecter développement des localités où ils se déroulent”.

“Même s’il a rappelé son ambassadeur, le gouvernement israélien a nommé un chargé d’affaires donc, il ne s’agit pas de rupture de relation diplomatique.Le rappel d’un ambassadeur est une forme de protestation diplomatique”, a-t-il expliqué.

M. Ndiaye estime que le Sénégal a fait ce qu’il devait faire dans ce cas là.”Nous avons pris acte de ces sanctions. Israël est un Etat souverain, mais, nous aussi on l’est “, a-t-il ajouté.

“Sur nos relations avec Israël, nous sommes dans la continuité historique de nos positions. Depuis 1975, le Sénégal a un engagement constant sur la question de Palestine car, il fait partie des premiers pays à avoir reconnu la Palestine en tant que Etat”, a-t-il dit.

“Nous réaffirmons les fondements de notre position mais, nous ne ferons pas de la polémique sur cette question et nous espérons que lorsque la tempête va passer, que la normalité va revenir et que l’ambassadeur d’Israël viendra reprendre ses fonctions à Dakar”, a-t-il dit.

Auteur: Aps – APS

PUBLICITÉ