Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Sonko: »Je ne signerai pas de charte de non violence

(Dakar) Lors du meeting d’investiture de Barthélémy Dias à Grand-Yoff, hier dimanche, Ousmane Sonko, le leader du parti Pastef, a donné son avis sur le pacte de non violence, initié par le cadre unitaire de l’Islam au Sénégal.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Répondez coup par coup », c’est le mot d’ordre donné par Ousmane Sonko lors de ce meeting d’investiture des candidats du département de Dakar. Il déclare qu’il ne répondra pas à l’appel du Cadre Unitaire de l’Islam au Sénégal. «Certains ont pris l’initiative, en prélude des élections locales, de faire signer aux candidats une charte pour la non violence. En ce qui me concerne, moi Ousmane Sonko, je ne signerai aucune charte de non violence», dixit le leader du Pastef.

Il déclare que la violence dans l’arène politique ne vient que du pouvoir. «Je magnifie leur démarche. Mais si chacun fait ce qu’il doit faire et se limite là où doit se limiter, il n’y aura pas de violence. Cela ressemble un peu à de l’hypocrisie. Car toute la violence vient d’un seul côté. On ne voit jamais l’opposition attaquer. C’est toujours les mêmes qui attaquent et se cachent derrière les forces de l’ordre et de sécurité. Il ne faut pas se laisser faire car il y a une certaine tolérance qui, à la longue, devient de l’hypocrisie», estime-t-il.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement