Le ministre-conseiller, Youssou Touré, est un homme meurtri, blessé dans sa chair par l’humiliation dont il dit avoir subi au Palais de la République. Dans cet extrait de l’entretien qu’il a accordé à IGFM ce vendredi, l’ancien président du Réseau des enseignants du Sénégal, a craqué en racontant la manière « virulente et violente » avec laquelle, on lui a retiré ses deux véhicules. Aujourd’hui, il dit être au bord de la « dépression ». A l’en croire, il avait piqué une crise qui a failli l’emporter…Entretien à suivre plus tard sur IGFM.

iGFM