La guerre entre le directeur du COUD, Cheikh Oumar Anne, et le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, a atteint son paroxysme. Tout est parti de l’arrivée tardive de la délégation du docteur Cheikh Oumar Anne. Le directeur du COUD ayant été stoppé par la garde rapprochée du ministre Abdoulaye Daouda Diallo (qui, au même moment, était en train de prononcer son discours), n’a pas apprécié ce geste de son rival politique au Fouta. Ses gardes du corps ont réagi pour lui frayer le passage. Il s’en est suivi des heurts et altercations ponctués de coups de poing et autres empoignades entre militants et gardes du corps. Des grenades lacrymogènes ont été lancées dans la foule, provoquant un chaos total

Yerimpost