PSG-Basaksehir : Le président turc réagit aux propos « racistes »

1205

Ce mardi 8 décembre, la rencontre entre le Paris Saint-Germain et Basaksehir, comptant pour la dernière journée de Ligue des champions, a été interrompue à la suite de propos racistes qui auraient été prononcés par le quatrième arbitre à l’encontre de l’entraîneur adjoint du club turc. Recep Tayyip Erdogan, le président turc, a réagi dans la foulée sur twitter en condamnant « fermement » ces propos « racistes », renseigne Ouest France.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a « fermement » condamné mardi les propos «racistes» attribués à un arbitre assistant qui ont abouti à l’interruption du match de Ligue des champions entre le Paris SG et Basaksehir, appelant l’UEFA à sévir.

« Je condamne fermement les propos racistes tenus à l’encontre de Pierre Webo, membre du staff technique de Basaksehir, et suis convaincu que l’UEFA prendra les mesures qui s’imposent », a déclaré M. Erdogan sur Twitter.