Quand on peine à passer l’épreuve du parrainage, on cite Ousmane Sonko pour exister « Bougane Gueye Dani ki é ti ? »

Le Directeur du groupe D- médias par ailleurs malheureux candidat aux élections présidentielles 2019 recalé à l’épreuve des parrainages, sort de son sommeil pour s’en prendre à Ousmane Sonko .

En effet, Bougane , l’homme qui se croit tout permis a profité de sa visite à la banlieue pour tacler le leader de Pastef qui s’était rendu en premier sur les lieux inondés : « il ne faut pas profiter de la souffrance de la population pour faire la politique ».

Mais le patron de SENTV aura sans doute du mal à avaler la réplique chaude de Ousmane Sonko lors de sa conférence de presse hier à Ziguinchor « un politicien de circonstance qui croit qu’avec ses milliards, il pouvait s’engager à la présidentielle et la gagner n’a même pas pu avoir des parrainages. » Martèle Sonko

Une Déclaration qui rend furax Dani Gueye qui n’as pas tardé à répliquer aujourd’hui : « Ousmane Sonko a certainement oublié qu’il est à l’origine de la suspension du signal de Sen Tv au soir du 31 décembre 2019 ». Décidément quand on peine à percer dans la politique on cite Ousmane Sonko pour exister. Bougane a sans doute oublier que le premier choix de la SENTV au soir du 31 décembre 2019 était Khalifa SALL qui a désisté. C’est après désistement de Khalifa que SONKO a sauvé la face de SENTV et la télé avait battu les records d’audience. En outre dans le discours de Sonko personne n’a entendu le nom de Bougane? Le tremplin idéal c’est Sonko. On utilise son nom pour exister. Qu’on le veuille ou non Ousmane Sonko est plus que jamais dans le top 3 des Vip politiciens désolé pour les jaloux entourés de griots qui leurs courbent l’échine pour bouffer leur argent.

Arrêtez de vous victimiser et assumez vos propos.

Monsieur Bougane Gueye Dani comment prétendre diriger un pays si vous n’êtes pas capable d’assurer un bon signale de télé aux sénégalais ?