Quatre agents de Ecobank arrêtés

Suite à une première arrestation d’un agent de Ecobank par la Division de lutte contre la cybercriminalité, la Police nationale a interpellé trois (03) autres employés de la même banque, dans le cadre d’une enquête sur un réseau de faussaires, relate Lii Quotidien dans sa livraison de ce mercredi.

Les inculpés puisaient subtilement dans les comptes bancaires dits « dormants ». Un procédé devenu courant dans certaines banques, si bien qu’une recommandation d’experts conseille de requalifier un compte bancaire comme « dormant » dès qu’une absence de transaction sur une période de deux (2) mois est constatée, au lieu de deux (02) ans auparavant, renseigne le journal.

La bande de faussaires opéraient dans l’ombre depuis trois (3) ans, avant qu’une plainte contre X ne vienne mettre la puce à l’oreille des limiers.
D’autres agents de banques dont ceux de la Cbao sont poursuivis pour les mêmes faits, leur comparution devant un tribunal ne devrait plus tarder.