Sénégal

Reconstitution des faits dans le saccage des locaux « Les Échos » ils rejouent les scènes, les agresseurs n’ont exprimé aucun regret

24 heures après le saccage du quotidien « les Echos », l’enquête est allée vite et déjà six personnes ont été appréhendés par les limiers. Un dispositif de traçage efficace a permis de mettre la main sur les mis en cause. Et face aux condamnations de toutes sortes de cet acte barbare, la Gendarmerie a fait vite en procédant aux reconstitutions des faits tout à l’heure vers 16 heures. En effet, les six Moustarchidines ont été conduits dans les locaux où ils avaient commis leur forfait quelques heures avant, histoire de voir le rôle joué par chacun d’entre eux. Un exercice qui s’est avéré payant puisque les accusés se sont montrés coopératifs et ont retracé chacun le film de ses actes répréhensibles. Suffisant pour que les enquêteurs puissent boucler l’enquête et mettre les casseurs à la disposition du Procureur, d’autant plus que les témoins du quartier ont reconnu sans ambage les mis en cause.

Cet article Reconstitution des faits dans le saccage des locaux « Les Échos » ils rejouent les scènes, les agresseurs n’ont exprimé aucun regret est apparu en premier sur Sunubuzz.

Astou Sall
Férue d'actualité internationale, je suis journaliste depuis 2016. J'ai commencé ma carrière à Galsen221.com pour ensuite être orientée vers politique221.com Contact: [email protected]

    Comments are closed.