Sénégal

Saccage du Journal « Les Echos » : Le Synpics brise le silence

Des réactions fusent de partout suite aux actes de vandalisme perpétrés dans les locaux du journal ‘’Les Echos’’. Le Syndicat national des professionnels de l’information et de la communication (Synpics) n’est pas en reste pour dénoncer un acte barbare.

« Nous avons été très peinés d’avoir appris que nos confrères du journal  »Les Echos » ont été victimes d’une agression barbare par des individus qui se réclament être talibés d’un guide spirituel bien connu dans ce pays. Maintenant l’agression a été faite et ça a été vraiment une agression barbare où tout le matériel de travail des journalistes a été saccagé. Et nous pensons que le gouvernement sénégalais ne doit pas laisser cet acte-là prospérer », a soutenu, le secrétaire général adjoint et chargé de la communication du Synpics, Maguette Ndong sur la Rfm.

Le Synpics qui apporte sa solidarité à ses confrères du journal ‘’Les Echos’’ demande l’ouverture d’une enquête dans les plus brefs délais pour ainsi identifier et arrêter les auteurs.

« C’est toute la presse qui a été agressée. Donc nous demandons aux autorités sénégalaises de faire le nécessaire pour que ces gens-là soient identifiés et arrêtés pour que d’éventuels actes ne se reproduisent plus. Aujourd’hui, c’est le journal les Echos, demain il peut y avoir une autre rédaction qui soit victime de cette agression ».

Cet article Saccage du Journal « Les Echos » : Le Synpics brise le silence est apparu en premier sur Sunubuzz.

Astou Sall
Férue d'actualité internationale, je suis journaliste depuis 2016. J'ai commencé ma carrière à Galsen221.com pour ensuite être orientée vers politique221.com Contact: [email protected]

    Comments are closed.