Voici comment perdre 80 kilos

PUBLICITÉ

Le style de vie

Ma famille et moi avons toujours été en surpoids. Je ne blâme pas mes parents, mais ils nous ont plus ou moins laissés, mon frère et moi, manger ce que nous voulions quand nous étions enfants. Il y avait des moments où je mangeais une boîte entière de gâteaux et personne ne me disait rien. Au moment où je suis entrée au collège, je pesais environ 130 kilos. Mais je n’avais jamais vraiment ressenti le besoin de perdre du poids, parce que j’étais drôle et que cela me rendait sûre de moi.

Quand je suis entrée au lycée, je pesais dans les 150 kilos. J’avais de mauvaises habitudes : je ne faisais jamais d’exercice et je mangeais comme mes camarades du collège ; je ne pense pas avoir mangé une seule fois des légumes au cours de ces années-là.

Après le collège, j’ai commencé à sortir avec un garçon qui était aussi du genre enveloppé et j’ai pris encore plus de poids car nous avions tous les deux une passion pour les fast-foods. J’adorais les sandwichs au poulet, les glaces et les pizzas. J’avalais aussi deux litres de boissons sucrées par jour.
Après la fin de notre relation, je suis tombée amoureuse du plus fantastique des garçons, qui se trouvait être plutôt mince. Nous nous sommes mariés et avons décidé d’adopter un bébé. Au moment où nous avons été acceptés pour lancer le processus d’adoption, je pesais 169 kilos.

Le changement

Quand j’ai commencé à réaliser que j’allais bientôt devenir maman, j’ai observé les parents qui regardaient leurs enfants jouer dans le parc. J’ai compris que si je ne perdais pas de poids, je ne serais pas physiquement capable de suivre mon enfant, or je ne voulais pas perdre une seconde du « métier » de maman.

J’ai donc décidé de changer. En premier lieu, j’ai commencé à compter mes calories grâce à une application mobile. Je n’ai pas changé mes habitudes alimentaires, afin de voir ce que je consommais habituellement. Le total a atteint 3.000 calories par jour. J’ai été choquée de découvrir à quel point je pouvais manger.
J’ai aussi arrêté de boire des boissons sucrées le jour où j’ai pris la résolution d’être en bonne santé, et ce fut plutôt dur. Je n’avais jamais bu d’eau parce que je trouvais ça fade, j’utilisais donc des sachets pour l’aromatiser, ce qui m’a beaucoup aidée. Peu à peu, j’ai même arrêté d’utiliser les arômes.

J’ai aussi commencé à faire la cuisine. Je me suis détachée de la nourriture industrielle et des fast-foods. J’ai commencé à manger des fruits et des légumes – je n’en avais jamais mangé dans ma vie, en fait. Et j’ai appris que les choux de Bruxelles pouvaient être bons si vous les cuisinez de la bonne manière ! J’ai commencé à chercher de nouvelles recettes sur Internet et à devenir créative en cuisine. Mon mari continuait à grignoter des snacks industriels, mais j’ai fini par ne plus en avoir envie. Je mangeais un bol de raisins plutôt que de la malbouffe.

PUBLICITÉ