Buzz

Sen Café Actu de ce Mercredi 24 Juin 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : • Alerte sur le front de lutte contre le Covid-19 : Le SAMES Sénégal se rebelle et demande aux agents soignants d’arrêter les prélèvements des cas suspects et contacts ; • Une autre autorité sénégalaise touchée : Mbaye Ndiaye ministre d’Etat contaminé par le coronavirus; • Justice : Le procès tant attendu du meurtrier de Bineta Camara s’ouvre aujourd’hui à Tambacounda

1 – Le Syndicat Autonome des Médecins, Pharmaciens et Chirurgiens-dentistes du Sénégal (SAMES) va déclencher un plan de mouvement : C’est à travers un communiqué que le SAMES a mis sur la table des griefs et se prépare pour un plan d’action qui risque de porter un coup dur à la lutte contre la pandémie Covid-19. « Les équipes d’investigation manquent cruellement d’appui et les comités de développement sanitaires supportent la quasi-totalité des charges. Le SAMES exige le respect et la sécurité des agents de santé et va demander purement et simplement l’arrêt des missions de prélèvement sur le terrain si l’Etat ne prend pas ses responsabilités pour la protection des agents ». Le Syndicat met en garde aussi le ministère de la santé qui, dit-il,« profitant de la crise de la Covid-19, a procédé à plusieurs nominations à des postes de responsabilité sans respecter les règles de compétition acquises depuis plusieurs années. Le SAMES rappelle que la santé est éminemment technique et le SAMES n’acceptera aucune nomination clientéliste de novices sans expériences qui vont mettre en péril les programmes de santé. Le SAMES va prochainement publier son plan d’action au regard de tous ces problèmes identifiés et demande aux agents de santé de se tenir prêts et de ne prendre aucun risque dans le suivi des contacts. »

2 – Le grand coup de filet de la gendarmerie : Les gendarmes de la Section de recherches de Dakar ont mis aux arrêts 3 sierra-léonais qui s’adonnaient à un trafic de personnes. Ces individus ont fait venir 87 filles de la Sierra Léone pour les placer dans des circuits de traite humaine entre Dakar et les pays du Moyen Orient. Les filles ont été retrouvées sur trois sites différents entre Malika, Diamniadio et Medina.

3 – Une autre personnalité touchée : Selon nos confrères du journal Les Echos, un membre du cabinet présidentiel est positif au Covid-19. Le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye contaminé, est interné à l’hôpital Principal avec des membres de sa famille touchés eux aussi. Le collaborateur du Chef de l’Etat se porte mieux, selon les Echos.

4 – Abdoulaye Diouf Sarr à l’Assemblée nationale : Le ministre de la santé était, hier, face aux députés, pour défendre un projet de loi important qui, à terme, va doter le Sénégal d’un dispositif crucial de la gestion des centres de transfusion sanguine. La commission de la santé de l’Assemblée nationale, a voté à l’unanimité, le projet de loi relatif à la transfusion sanguine et aux médicaments dérivés du sang. Selon Diouf Sarr, « cette loi permettra une meilleure accessibilité du sang sur l’ensemble du territoire national à travers la mise en place de centres (régions) et de postes (départements) de transfusion sanguine ainsi que de dépôts de sang dans les centres de santé. »

5 – Les chauds dossiers de meurtre de Bineta Camara, du Commandant Tamsir Sané, tué au cours d’un cambriolage à Koumpentoum et du tailleur Ibou Diop, qui a succombé lors d’affrontements entre militants du Pur et de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) pendant la campagne électorale de 2019 seront vidés, ce mercredi 24 juin, à la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance (Tgi) de Tambacounda. Ce, après un report pour cause de la pandémie du Coronavirus. Ces procès, tant attendus, se dérouleront du 24 au 26 juin. Pour rappel, le meurtre de Bineta Camara avait ému le pays et provoqué le vote d’une loi criminalisant le viol.

6 – Le cri du cœur d’une Mbacké-Mbacké de l’APR au Président Macky Sall : Pour Mame Saye Mbacké, responsable du parti présidentiel à Touba « Le virus gagne du terrain de plus en plus au Sénégal surtout à Touba où on note chaque jour un cas. Je ne suis pas pour les mesures d’assouplissement. On avait mis la pression sur le président Macky Sall en posant des actes de vandalisme pour exiger la levée des mesures restrictions sur les déplacements interurbains. Il l’a finalement exécuté, mais je lui demande de venir sur sa décision d’assouplir lesdites mesures, pour faire bouter la maladie hors du pays. »

7 – Une autre administration infectée : Le virus Covid-19 continue sa propagation dans les structures administratives au Sénégal. Après les cas notés au ministère de l’intérieur, l’Office national de la formation professionnelle vient d’enregistrer son premier cas confirmé à la Covid-19. Selon des informations, les tests effectués sur l’employé qui présentait des signes du virus se sont révélés positifs aujourd’hui. Une nouvelle qui sème la psychose dans la structure, car nos sources révèlent que le patient était récemment en mission dans les autres régions et il était en contact permanent avec le personnel. Aux dernières nouvelles aucun membre de l’office n’a été mis en quarantaine après l’annonce de la nouvelle, rapporte Dakaractu.


SAMAREW INFOS

L’article Sen Café Actu de ce Mercredi 24 Juin 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal est apparu en premier sur Snap221.info.

Astou Sall
Férue d'actualité internationale, je suis journaliste depuis 2016. J'ai commencé ma carrière à Galsen221.com pour ensuite être orientée vers politique221.com Contact: [email protected]

    Comments are closed.