🚨Urgent🚨 La date de la convocation d’Ousmane Sonko finalement connue,il crache sur l’assignation de la SECTION RECHERCHES

161

Dakarposte, qui suit comme de l’huile sur le feu, ce qu’il est convenu d’appeler “le cas de l’accusation de viol contre Ousmane Sonko”, vous file la der des ders!

En effet, après recoupements, il nous revient de bonnes sources que le chef de file du parti Les Pastefs, sera convoquĂ© par les redoutĂ©s mais redoutables enquĂŞteurs de la Section Recherches de la marĂ©chaussĂ©e le lundi 8 FĂ©vrier 2021. D’ailleurs, Ousmane Sonko, qui bĂ©nĂ©ficiait d’une rĂ©putation jamais ternie dans notre champs politique, s’est concertĂ© avec ses avocats, aux fins de savoir par quel bout prendre cette gratinĂ©e affaire qui a fini d’avilir son image.

Aux dernières nouvelles, les radars fureteurs de dakarposte, qui ont rĂ©ussi Ă  infiltrer la rĂ©union entre Sonko et ses avocats ont appris qu’il entend brandir son immunitĂ© parlementaire.
En effet, plusieurs sources, au parfum des activitĂ©s du leader du parti Les Pastefs s’accordent Ă  laisser entendre qu’il envisage invoquer son immunitĂ© parlementaire pour refuser de rĂ©pondre Ă  cette convocation de la justice, prĂ©cisĂ©ment de la Section Recherches sise Ă  la Caserne Samba DiĂ©ry Diallo.

DĂ©fĂ©rera t’il ou pas? Quoi qu’il en soit, les prochaines heures nous Ă©difieront bien…

Pour ceux qui n’ont pas suivi le train de l’actualitĂ©, une affaire malodorante Ă©clabousse le leader des Patriotes du SĂ©nĂ©gal pour le Travail, l’Ethique et la FraternitĂ© (PASTEF). Ousmane Sonko est accusĂ© de viol par une masseuse de 20 ans travaillant dans un salon de beautĂ© au quartier SacrĂ© CĹ“ur 3. Selon la plaignante A. Saar, l’opposant sĂ©nĂ©galais se ” prĂ©sente rĂ©gulièrement en qualitĂ© de client pour des sĂ©ances de massage mais Ă  la fin, il exige toujours des faveurs sexuelles “. ” Je n’arrive plus Ă  vivre sous ces viols rĂ©pĂ©tĂ©s. Je vis dans un stress perpĂ©tuel et un dĂ©gout de mon corps ” confiait-elle aux enquĂŞteurs, non sans Ă©voquer les menaces profĂ©rĂ©es Ă  son endroit par le politicien. Dans une interview accordĂ©e Ă  eMedia, la propriĂ©taire du salon de massage dit avoir ” toujours soupçonnĂ© Adji de fomenter quelque chose contre Sonko “.