Affaire de la drogue saisie au Port : Ibrahima Thiam alias Toubey s’est rendu à la police, Un célèbre vendeur de véhicules de luxe porté disparu

140

Considéré comme le cerveau de l’importante quantité de drogue saisie par la douane au port de Dakar, Ibrahima Thiam alais «Toubeye» s’est rendu, hier, chez le doyen des juges. Non seulement pour se constituer prisonnier, mais aussi pour sauver sa peau face aux menaces de mort de la part des cartels de la drogue l’accusant d’avoir «torpillé» le convoi de Dakar.

Le Témoin quotidien informe également qu’Ibrahima Thiam, considéré comme un richissime homme d’affaires ayant plusieurs immeubles et parcs de vente de voitures de luxe a été traqué sans répit par la police et la gendarmerie depuis l’éclatement de cette grosse affaire de Drogue.

D’ailleurs depuis la saisie de la drogue, Ibrahima Thiam alias Toubey avait été signalé en Gambie, puis au Mali, au Maroc et en Cote d’Ivoire. Ce, comme l’attestent ses vingtaines de téléphones portables dont les numéros nationaux et internationaux avaient été repérés et bornés par les enquêteurs. Une fin de cavale qui va sans doute provoquer des rebondissements inattendus dans cette affaire.

Rappelons-le, les douanes sénégalaises avaient saisi près de 800 kg de cocaïne en provenance du Brésil cachée dans des véhicules neufs sur un bateau au port de Dakar. Cette nouvelle prise, après une précédente de 238 kg le 26 juin, porte à plus d’une tonne la quantité de cocaïne saisie en moins de deux semaines à Dakar. Depuis l’éclatement, au moins 15 personnes ont été arrêtées. Donc il ne restait la « pièce » Ibrahima Thiam « Toubey » pour permettre à la justice de de reconstituer le puzzle de la mort.

Ibrahima Thiam, alias Toubey, présumé cerveau de la drogue volée au port de Dakar, s’est livré, avant-hier, au Doyen des juges d’instruction, Samba Sall, pour se constituer prisonnier.

Mais, avant de se rendre à la justice, Toubey avait d’abord assuré ses arrières. D’après Le Témoin, Ibrahima Thiam a tout d’abord sécurisé ses biens et avoirs, préparer sa défense et aménager sa future vie carcérale.

Mieux il avait bien huilé son réseau avant de fermer son carnet d’adresses. Le journal indique que la drogue saisie au port, devenue une véritable affaire d’État, est particulièrement suivie par le Président Macky Sall.

L’affaire de la drogue saisie au port est en passe de déborder dans des secteurs que beaucoup d’observateurs ont toujours considéré, à tort ou à raison, comme des vecteurs de blanchiment d’argent.

Selon le quotidien Le Témoin, qui donne la nouvelle, un célèbre vendeur de véhicules de luxe, dont le nom n’a pas été dévoilé, est porté disparu depuis l’éclatement de l’affaire de la cocaïne saisie au Port de Dakar.

Pur hasard ou troublante coïncidence ? En tout cas, la plupart des concessionnaires et clients n’arrivent plus à joindre ce célèbre homme d’affaires souvent impliqué dans des vols de voitures de luxe importées.

Le journal fonde sa certitude sur le fait que la drogue saisie était cachée dans des voitures neuves, en provenance du Brésil, destinés aux parking de vente de véhicules qui continuent de pulluler à Dakar.