Armes blanches à l’Ucad: Les étudiants de Pastef dénoncent leur coupable

236

Les étudiants membres du parti Pastef ont apporté des éclaircissements suite à une vidéo publiée sur internet montrant des armes blanches à l’Université Cheikh Anta Diop. Et selon leur porte-parole, Moustapha Sano, ceci n’est qu’une manigance de plus de la part du gouvernement de Macky Sall.

Crédible…

“Le leader de Pastef, Ousmane Sonko est l’opposant le plus crédible actuellement dans ce pays et c’est la raison pour laquelle le gouvernement de Macky Sall lui cherche des poux pour détruire son image”, déclare le porte-parole des étudiants, membres du parti Pastef.

Justice instrumentalisé…

D’après ces étudiants, ils savent que notre justice est instrumentalisée et ils sont prêts à y laisser leur vie pour défendre et protéger Ousmane Sonko, accusé de viol par une masseuse à Dakar. Réunis ce matin à l’Ucad, les étudiants affirment qu’après la visite du leader du Pastef, Ousmane Sonko, le maire de la ville de Guédiawaye, Aliou Sall est venu dans la soirée à l’Ucad. Ce dernier, selon toujours Moustapha Sano, s’est adressé aux étudiants affiliés à l’Apr et leur a demandé d’agir.

Implication…

Selon les étudiants de Pastef, tout est parti de là. Et les “Patriotes de l’Ucad récusent toute implication dans cette affaire. “Nous ne sommes ni de loin ni de près liés à cette affaire. Les patriotes sont des citoyens responsables et nous rejetons toute forme de violence”, ajoutent-t-ils.