Coronavirus : Les vignerons de la vallée du Rhône craignent plus le dérèglement climatique que le Covid-19

25
La canicule de l’été 2019 a fait de gros dégâts dans le Vaucluse. — M. Allili / SIPA
  • La crise liée au coronavirus a « fortement pénalisé » l’activité des vignerons de la vallée du Rhône. Les commandes ont fortement baissé.
  • Les professionnels ne comptent pas cette année distiller leur vin pour fabriquer bioéthanol ou gel hydroalcoolique.
  • Par contre, ils espèrent une baisse de la TVA sur les vins vendus en restaurant ou une aide pour obtenir une réduction des droits à l’export vers les Etats-Unis.

« Globalement les équilibres économiques ne semblent pas inquiétants. » Pour Philippe Pellaton, vice-président de l’organisation professionnelle des vignerons de la vallée du Rhône, « le gel d’il y a trois mois ou la grêle d’il y a trois semaines » sont bien plus préoccupants que les conséquences économiques du Covid-19.

Ces calamités climatiques sont « systématiques » en raison du réchauffement climatique, déplorent les professionnels d’Inter-Rhône, qui représente des professionnels de la viticulture et du négoce des Costières de Nîmes jusqu’au Condrieu.

Une baisse de la TVA ?

Leur activité a tout de même été « fortement pénalisée » par la crise sanitaire du Covid-19, selon Etienne Maffre, autre vice-président de l’organisation professionnelle Inter-Rhône. Les commandes ont fortement baissé. Mais les vignerons voient les premiers signes d’un « effet rebond ».

Ces professionnels, qui produisent 365 millions de bouteilles par an, ne comptent pas recourir au dispositif exceptionnel de l’Union européenne pour résorber les stocks : elle permet cette année de distiller le vin pour fabriquer bioéthanol ou gel hydroalcoolique.

« On ne va pas envoyer la récolte 2019, très qualitative, à la chaudière ! », s’est exclamé Philippe Pellaton. La différence entre les 78 euros proposés pour un hectolitre de vin sous appellation et des cours moyens « qui vont du simple au double » sur le marché « ne peut pas nous satisfaire ».

Il réclame une baisse de la TVA sur les vins vendus dans les restaurants, ou des efforts pour obtenir une réduction des droits à l’export vers les Etats-Unis.

3 partages

20Minutes

L’article Coronavirus : Les vignerons de la vallée du Rhône craignent plus le dérèglement climatique que le Covid-19 est apparu en premier sur Snap221.info.