Dépôt des armes en Casamance : Voici la réponse du MFDC à Ousmane Sonko

7073

L’appel de Ousmane Sonko au MFDC, à déposer les armes en Casamance dans les six mois à venir n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

En effet, ”Atika”, branche armée du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), dit étudier la proposition du leader du Pastef.

“Nous avons écouté et entendu le Président de Pastef, Ousmane Sonko, après sa libération. Nous l’avons écouté et entendu.. Nous étudierons sa proposition”, a affirmé Atika.

A l’en croire : “Le Mfdc n’a jamais voulu de cette guerre qui nous a été imposée. Nous sommes des gens épris de paix et de justice”.

Pour rappel, la rébellion en Casamance est l’une des plus vieilles d’Afrique avec 39 ans de conflit armé entre rebelles indépendantistes et forces gouvernementales, informe L’Obs.