Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

Didier Raoult : ses essais cliniques dans le viseur de l’Agence national du médicament

En mars dernier, la France a été touchée de plein fouet par le coronavirus, une maladie qui a fait son apparition en Chine, plus précisément dans un marché de Wuhan. Pour limiter la propagation du virus – très contagieux – le gouvernement français a mis en place des mesures inédites. En plus d’avoir décrété la fermeture des bars, restaurants et musées sur tout le territoire, Emmanuel Macron a demandé aux Français de rester chez eux. Un confinement qui a duré presque deux mois. En effet, la date du 11 mai a marqué le déconfinement dans le pays. Le 2 juin, les restaurants et cafés ont été autorisés à rouvrir, sous certaines conditions pour les zones oranges.

Pendant la crise, un homme a fait parler de lui dans les médias pour son traitement à base de chroloquine. Il s’agit du professeur Didier Raoult, dont les études pour soigner la maladie ont suscité la controverse chez certains de ses confrères. Mardi 2 juin, le médecin a posté une vidéo dans laquelle il a affirmé être “une star des maladies infectieuses”. Et de poursuivre : “J’ai un cursus qui fait rêver à peu près n’importe qui (…) J’ai été le plus jeune président de l’Université de France, le plus jeune président des médecins, le plus jeune de tous les professeurs de la classe exceptionnelle, le professeur le plus ancien dans le grade le plus élevé de tout ce pays en médecine (…) C’est moi l’élite”.

Des accusations rejetées en bloc

Si Didier Raoult continue à se défendre sur son traitement à base de chloroquine, les conditions dans lesquelles ses essais thérapeutiques ont été effectués font la Une des médias ce mercredi 3 juin. En effet, selon une information du Canard enchaîné, un confrère du professeur a fait un signalement au Parquet de Marseille début avril, l’accusant d’avoir prescrit de la chloroquine sans avoir demandé l’accord de ses patients.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Toujours selon nos confrères, ce sont les conditions dans lesquelles ont été menés les premiers essais cliniques du médecin contre le coronavirus qui ont fait l’objet de ce signalement via une étude du 27 mars dernier publiée par l’équipe de l’IHU Méditerranée et présentée comme observationnelle. “Le terme ‘observationnel’ impliquerait l’absence d’accord formel de la part des patients. C’est cette donnée qui pose problème”, a précisé La Provence. L’Agence nationale du médicament a mené sa propre enquête. “Les modalités d’information des patients et de traçabilité de la motivation de la prescription ne sont pas conformes aux exigences légales”. Si Didier Raoult nie en bloc ces accusations, l’Agence nationale du médicament a décidé de saisir l’Ordre des médecins.

Par Non Stop People TV

Non Stop People

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’article Didier Raoult : ses essais cliniques dans le viseur de l’Agence national du médicament est apparu en premier sur Snap221.info.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Sénégal

Sunubuzz – Ce que cette femme fait devant son mari a fait le tour du net. Regardez le couple filmé par leur proches. Cet...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Advertisement