Foncier de l’aéroport Senghor : Les mises en garde de l’Armée

234

Les spéculateurs fonciers sont avertis. L’Armée prendra toutes ses responsabilités pour mettre un terme à la spéculation foncière autour de l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor de Dakar. La mise en garde est du colonel Abdou Ndiaye, patron de la Direction des informations et relations publiques des armées (Dirpa).

«Le domaine militaire est l’objet de convoitises foncières de toute sorte, révèle le chef de la Dirpa. Cette agression foncière réduit nos activités d’entrainement et constitue une réelle menace à la sécurité des cantonnements. Et le site de l’aéroport de Dakar n’est pas épargnée par cette boulimie foncière.»

Le colonel Ndiaye signale que des individus, sous le prétexte de négociations avec l’Armée, sont en train de céder des terrains sur le site de l’aéroport militaire. «L’armée n’est impliquée dans aucune négociation de transaction foncière sur le site de l’aéroport militaire de Dakar», éclaire-t-il, soutenant que la préservation de ce site est fondamentale pour l’armée.

seneweb