Gamou 2018 – Baye Cissé : « les salafistes sont une menace pour le pays »

89

Le Gamou institué au Sénégal par Seydi Hadji Malick Sy célèbre la naissance du Prophète Mouhammad (Psl). Au fil des temps, tous les foyers religieux du Sénégalais commémorent cet événement phare et important pour toute la communauté musulmane du Sénégal dans la sous-région, en Afrique et même partout à travers le monde.

Pourtant, cet élan de ferveur et de communion spirituelle ne trouve pas l’adhésion de certaines sectes comme les Salafistes qui considèrent le Gamou comme une légende (bidaa).
Sans porter de gants, Baye Cissé s’érige en bouclier contre cette façon de penser. « Le Gamou est un héritage qui nous et légué par nos guides religieux

« Les Salafistes sont une menace pour la stabilité de ce pays parce qu’ils sont tout le temps dans une logique de décrédibiliser les symbôles de l’Islam au Sénégal. Le Sénégal est un pays de paix et de stabilité et personne n’a le droit de remettre en cause cela », assène-t-il au micro de Senego.

« Ce que Seydi Hadji Malick Baye Niasse Serigne Touba ont implanté dans ce pays, personne ne pourra le détruire »