Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sénégal

Haute autorité du Waqf : Un registre ouvert pour identifier les typologies des Waqf au Sénégal (Oulimata Diop, DG)

Un registre ouvert par la Haute autorité du Waqf (Haw) pour trouver la typologie des Waqf au Sénégal, c’est ce qu’a évoqué, ce vendredi 20 décembre, Oulimata Diop, la Directrice générale de ladite structure qui était à la tête d’une délégation. Une délégation qui effectuait  à Kaffrine une tournée de sensibilisation et de communication sur le Waqf ou aumône durable démarrée depuis l’année dernière, par les régions de Kolda et Fatick. 
 
Selon Mme Diop, ‘’Nous avons voulu démarrer par des régions où le taux de pauvreté est assez important parce que ces régions vraiment, nous pensons qu’elles vont être des localités cibles en tout cas pour les interventions futures de la Haute autorité du Waqf (Haw)’’. Dans le cadre de nos activités nous avons récemment effectué un recensement des Waqf existants au Sénégal, puisqu’il en existe au Sénégal, même si ce n’est pas formalisé. Et nous avons recensé, à peu près 500 Waqf. Ce qui est vraiment très faible’’, regrette la Directrice générale.
 
Ce qui fonde sa conviction sur le faible nombre de Waqf c’est ‘’qu’il y a plus que ça. Mais, je pense que cela est juste une première étape et nous avons ouvert un registre où nous allons continuer à enregistrer l’ensemble des Waqf dès que l’information nous parvient. Et surtout savoir la typologie des Waqf au Sénégal pour les   accompagner afin qu’elles se formalisent et puissent bénéficier de la protection juridique qu’apporte la loi sur le Waqf’’. 
 
Il s’agit selon elle, pour la Haw de collecter des donations Waqf. Une donation qui peut se faire sous forme de bien immobilier (terrain, immeuble, champ), un meuble ou même de l’argent. Un bref rappel a été fait de la mission de la Haw qui, dit-elle, ‘’est de collecter l’ensemble de ces donations waqf et de pouvoir faire des investissements dans tous les secteurs rentables et de redistribuer, ensuite les revenus aux cibles vulnérables’’.
 
‘’Il est temps, au Sénégal, qu’on puisse organiser cette solidarité’’
 
Mme Oulimata Diop, a profité de l’occasion qui lui est offerte ‘’pour annoncer le lancement prochain de la campagne de donations waqf. Selon elle, il est nécessaire que les populations comprennent que, dans le cadre du Waqf monétaire, tout le monde peut contribuer.  Celui-ci ‘’permet de démocratiser le waqf et aussi de donner l’occasion à tous les Sénégalais de pouvoir faire un don dans ce box de donations. Des boxes qui seront placés dans les lieux publics qui accueillent beaucoup de monde. Ces dons, renseigne-t-elle, pourraient aussi se faire à travers d’autres canevas tels les contributions sur salaire, ou bien à travers des certificats de donation. En tout cas, toute une stratégie de mobilisation de donations va se faire pour que les Sénégalais puissent contribuer. Parce qu’il est temps au Sénégal qu’on puisse organiser cette solidarité et la mettre au profit des populations. C’est ça le modèle du Waqf. 
 
Pour le moment, a-t-elle indiqué face à la presse, ses collaborateurs et elle en charge de la gestion de la Haute autorité du Waqf ne sont pas encore outillés pour se doter de représentants régionaux. ‘’Nous n’avons pas encore de structures au niveau des régions parce que nous avons démarré nos activités récemment. Je crois qu’il va falloir attendre un peu pour, en tout cas, avoir des bureaux formés. Mais toujours est-il que nous allons travailler en étroite collaboration avec les autorités administratives qui peuvent, en tout cas jouer ce rôle de répondants et voir au niveau des régions comment nous allons nous organiser. Parce que, aujourd’hui, on a besoin que tout le monde participe à ces donations. (…). Il est important de dire que le fondement du Waqf est religieux. Parce que c’est une recommandation du Prophète (Psl). Et c’est cela qui motive un peu les musulmans à mettre leurs biens en Waqf parce que, en retour, le Prophète (Psl) garantit à celui qui fait un Waqf des bienfaits illimités. Donc, c’est cela la principale motivation. Au-delà du fait qu’avec le Waqf on arrive à organiser la solidarité et on arrive à faire quelque chose de durable. Parce que tant que le bien Waqf est là, ce bien va être utilisé pour aider les populations’’, a dit Mme Awa Diop Ndiaye, le gouverneur adjoint de Kaffrine. C’est cette dernière qui a d’ailleurs, présidé l’atelier de sensibilisation qui a réuni plus d’une trentaine de personnalités venues des localités environnantes dont des autorités administratives de la région. 
 
Advertisement. Scroll to continue reading.
Advertisement. Scroll to continue reading.
Advertisement. Scroll to continue reading.
Advertisement. Scroll to continue reading.


www.dakaractu.com

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement