Archives de catégorie : Justice

Brigade de recherches : Les raisons de la convocation de Cheikh Yerim Seck connues

Le journaliste Cheikh Yérim Seck fera face aux enquêteurs de la Brigade de recherches de la gendarmerie, ce matin à 11 heures. Selon la Rfm, cette convocation est en rapport avec certains propos tenus lors de sa dernière sortie fracassante. « La gendarmerie a saisi 4 milliards de Fcfa et non 650 millions à Batiplus », c’est la déclaration de Cheikh Yérim Seck sur le plateau de nos confrères de la 7tv.

Le patron de Yérimpost a tiré à bout portant sur l’État du Sénégal et la famille Farez dans le scandale financier de près de 2,8 milliards de Fcfa de la société Batiplus. Le journaliste avoue que des libanais et d’autres hommes d’affaires se sucrent sur le dos des Sénégalais avec la complicité de l’État. Il s’offusque du fait que le directeur général de Batiplus soit placé sous mandat de dépôt sans le présenter au juge d’instruction. Le patron de Yérimpost estime que le gouvernement du Sénégal doit poursuivre Christian Samra et la Famille Farez pour garder ses relations avec les États-Unis qui seraient intéressés par le dossier.

Après le directeur général de Batiplus, c’est autour du ministre de la Justice d’être mouillé par Cheikh Yérim Seck. Il affirme que Me Malick Sall est au cœur de cette affaire avec son cabinet qui défend la famille Farez. Le journaliste qui parle d’un complot révèle une implication du cabinet de l’actuel ministre de la Justice.

“Scandale du Coud” : Le procès Cheikh Oumar Anne contre Pape Alé et Cie s’ouvre aujourd’hui

Le procès sur le “scandale du Coud” opposant le journaliste Pape Alé Niang, Mody Niang et Nafi Ngom Keïta à l’ex-directeur du Coud, Cheikh Oumar Anne, s’ouvre aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Dakar.

Selon les informations de l’Observateur qui donne la nouvelle dans sa parution de ce mardi, le procès devrait être renvoyé vers la deuxième quinzaine du mois de mars pour paiement de la consignation.

Pour rappel, l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Mesri), Cheikh Oumar Anne, réclame 10 milliards Fcfa à Pape Alé Niang et ses co-accusés pour dommages et intérêts.