Archives de catégorie : Justice

Bisbilles Youssour Ndour et Macky Sall : Ngoné Ndour annonce une plainte

Même les murs ont des oreilles, a-t-on l’habitude dire. Ce qui n’est pas tout à fait faux. Puisque, avant-hier, les membres du Conseil d’administration de la Société de gestion des droits d’auteurs et droits voisins (SODAV) étaient en réunion.

Et l’information a fuité, telle que rapportée par le journal «Lii Quotidien», que Ngoné Ndour a déclaré lors de cette rencontre que : «Ce n’est pas parce que mon frère (Ndlr : Youssou Ndour) a des problèmes avec le président de la République que la SODAV doit être auditée».

Des propos qui ont choqué Mme Ndour qui parle de «complot» et de «conspiration» portée par des «gens tapis dans l’ombre».

«Le Conseil d’administration était en réunion mercredi et il n’y a aucun administratif ni moi-même qui a tenu ces propos-là durant la rencontre.

C’est des propos mensongers visent à montrer que la SODAV est dans le collimateur de ces gens-là qui font tout pour démanteler la SODAV. Ils font tout pour essayer de semer le doute dans la tête des autorités et des artistes.

C’est un complot et une conspiration. Je pense que les masques sont en train de tomber», se désole-t-elle.

Poursuivant la PCA de la SODAV a tenu également à éclairer que «la SODAV est une société privée et la réunion du Conseil d’administration de la SODAV s’est tenue au niveau de ces locaux.

Donc, on ne comprend pas comment une personne qui ne fait pas partie du CA puisse relayer de fausses informations. En tout cas, c’est un plan bien mûri pour gâcher tout ce merveilleux travail qu’on a fait».

La frangine de Youssou Ndour annonce que la SODAV va porter plainte et qu’une conférence de presse sera tenue vendredi pour tirer le tout au clair.

Car, selon elle, «la SODAV a toujours agi dans la plus totale transparence. Par conséquent, nous attendons avec impatience cette mission d’évaluation annoncée par le président de la République, ainsi que la mise sur pied de la commission de contrôle permanente».

Vox Populi

25 homosexuels arrêtés à Mermoz : Les révélations de Mame Makhtar Gueye (Jamra) sur le présumé cerveau

Dans la nuit du samedi au dimanche dernier, la police a arrêté pas moins de 25 homosexuels qui, au moment de leur arrestation, étaient vêtus de jupe et de robe. Attendu depuis cette belle prise des forces de l’ordre, Mame Makhtar Gueye de l’ONG Jamra est sorti du silence. Il a en effet fait plusieurs révélations sur le présumé cerveau de cette bande, en fuite.

« Nous saluons la perspicacité des forces de sécurité qui les ont pris la main dans le sac avec naturellement des pièces à conviction : préservatifs, lubrifiants, test VIH. Contrairement à ce que dit la presse, celui qui a pris la fuite, le ‘Badiène’ des déviants, n’est pas médecin c’est un acteur psycho-social qui travaille dans un hôpital très célèbre de la place et que nous ne voulons pas nommer », a-t-il révélé.

L’Ong Jamra demande, cette fois-ci, à ce que le Sénégal veille et reste digne en tant que Etat souverain. « Contrairement à ce qui s’est passé en 2009, nous avons vu qu’après l’arrestation des acteurs de ce mariage scandaleux de Mbao, 9 homosexuels arrêtés, que c’est la France qui a fait de l’ingérence directe au Sénégal pour demander leur libération. A commencer par leur Président Nicola Sarkozy et son ministre de la Santé, le maire homosexuel de Paris, Bertrand Delanoë. Nous voulons que l’Etat fasse preuve de fermeté », rappelle Mame Makhtar Guèye sur la Rfm.