Dernière minute – Mauvaise nouvelle pour les femmes de Pastef

13

Ce n’est pas encore la fin du calvaire pour les 17 femmes du Pastef arrêtées depuis vendredi dernier. Selon L’AS, elles ont bénéficié, hier, d’un deuxième retour de parquet. Déférées pour la seconde fois, les 17 «Linguères» du Pastef ont passé la journée d’hier dans la cave du tribunal de Dakar.

C’est en début d’après-midi que leur avocat, Me Babacar Ndiaye, a été informé de leur deuxième retour de parquet. En attendant que le Procureur scelle leur sort, la présidente nationale des femmes du Pastef, Maïmouna Dièye, et ses camarades ont passé la nuit au commissariat de Rebeuss.