Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

Justice – Rappel à Dieu de Papis Gelongal: Le verdict est tombé pour la Senac

Le tribunal a rendu son verdict concernant le décès de Papis Gelongal survenu au niveau de l’autoroute à péage. La société gérante Senac Sa a été déclarée civilement responsable et devra verser 44 millions à titre de dommages et intérêts.

Advertisement. Scroll to continue reading.

30 millions à la famille
La première Chambre civile du tribunal hors classe de Dakar a condamné la société Senac Sa à payer 30 millions à la famille de Papis Gélongal tué, le 4 mai 2018, dans un accident survenu sur l’autoroute à péage. À noter qu’une autre plainte à été déposée contre Senac devant le juge d’instruction.

7 millions aux frères Gelongal
Libération qui donne la nouvelle renseigne que Senac va aussi payer 7 millions à deux autres personnes : Youssouph Kandé et Moussa Diallo, frère du défunt.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Senac responsable
Dans sa décision, rendue le 19 décembre dernier, ladite Chambre déclare la Senac entièrement responsable de l’accident survenu au niveau de l’autoroute à péage, emportant la vie de l’artiste musicien.

Pour rappel, Papis Gelongal est décédé dans l’accident, alors qu’il évitait un troupeau de vaches sur l’autoroute à péage qui n’était pas bien éclairée. Le véhicule a fait plusieurs tonneaux et Papis est mort sur le coup.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Vous pourriez aimer aussi

Buzz

Leral.net a tenu à écrire à notre chère sœur Diary Sow, perdue de vue il y a quelques jours. Tout le Sénégal attendait de...

Buzz

De retour au Sénégal depuis quelques jours, Diary Sow sort enfin de son mutisme. La jeune femme s’est exprimée sur Instagram via sa page...

Sénégal

« Trop de légèreté et de zones d’ombre dans ce projet de Akon City ! Le comble c’est que personne ne cherche à comprendre...

Buzz

Il y a de belles femmes dans chaque pays d’Afrique. Elles sont très belles, charmantes, magnifiques, grandes et classiques. Il y a toutes sortes...

Advertisement